Kirkenes, le bout du monde civilisé (expression utilisée durant la guerre froide…


Kirkenes, le bout du monde civilisé (expression utilisée durant la guerre froide), après une nuit que nous, pauvres terriens, qualifierions d’apocalyptique – creux de 8 mètres et rafales à 100km/h – mais que les marins nomment « une petite tempête ». Le ciel est couvert, la mer est grise et la glace toujours présente.







Source

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *